Voyage en Grèce – Questions fréquentes.

Voyage en Grèce Partie 2 : Questions fréquentes.

 

 

 

Y a-t-il un décalage horaire ?

La vraie réponse est ça dépend où vous êtes, en pratique oui.
Avec la France et la Belgique : + 1 heure toute l’année,
Avec le Québec : + 7 heures toute l’année.

Quelle est la meilleure période pour aller en voyage en Grèce ?

 

  • Mai et juin : il fait suffisamment chaud sans que la chaleur soit écrasante. Autre avantage, on évite la grosse masse des touristes des mois d’été et notamment les visites sur les sites archéologiques ressemblent moins à une virée dans le métro aux heures de pointe : 10 cars Pullman de 80 places qui déversent leur groupe de voyage organisé en même temps et tout ce petit monde qui se pousse et se bouscule pour être le premier à voir la colonne du temple de *** (remplacer par n’importe quel dieu grec, ça fera l’affaire) et pour prendre sa femme, son mari, son fils, son chien en photo devant la statue de ***… Perso, ça me fait fuir ! Bon, c’est vrai que j’ai la chance et le privilège de pouvoir y aller hors saison. Bien sûr, si on n’a pas d’autre opportunité pour y aller, ces lieux, même avec une grande foule, restent époustouflants. Par contre début mai, tout n’est pas ouvert, les plages n’ont pas toujours été nettoyées.
  • Septembre est bien aussi. L’automne arrive tard, je me baigne jusque début novembre dans la mer, donc n’ayez pas trop peur d’un mois de septembre hivernal 😉 mais les paysages sont souvent « brûlés » par la chaleur de l’été : plus de fleurs jaunes de fenouil, plus de rouges coquelicots mêlés aux vieilles pierres.

 

Voyage en Grèce durant l’été, quel mois choisir ?

Si vous devez venir en été, juillet est mieux que août, car la plupart des Grecs- ceux qui peuvent
encore avec l’austérité- prennent leurs vacances de mi juillet à mi-août (voire jusqu’à fin août) et de
nombreux prix augmentent en conséquence (hôtel, taverne, transports et ferry).
De plus, en août le soleil peut taper encore plus dur.

Doit-on craindre des chaleurs importantes ?

Oui. Du 38°C, c’est possible. Si vous associez cette température à une humidité très importante en
bord de mer, la température ressentie semble encore plus élevée.
Chapeau, parasol et crème solaire de rigueur. Pour la crème pas de l’indice 5, sauf si vous aimez
dormir debout et prendre des bains de yaourt : remède traditionnel grec contre les coups de soleil, le
yaourt permet d’hydrater la peau brulée, soulage et apaise la sensation de brûlure. Je n’ai pas
d’étude scientifique sur la validité du phénomène ni de comparaison poussée avec les crèmes après-
soleil.
Ne pas oublier que vous avez l’eau, celle des petites rivières de montagne et celle de la mer pour
vous rafraîchir.
Évitez peut-être d’enchaîner visite archéologique sur visite archéologique lors de votre voyage en Grèce. Variez les plaisirs.
Il est vrai que le musée de chaque site, souvent extrêmement intéressant, vous permettra aussi de
faire une pause climatisée.
N’oubliez pas que certaines heures sont favorables, d’autres, moins, d’où le rythme grec avec
pratique de la sieste : matinée et soirée plus fraîches, après-midi torride.
Un conseil d’ami : si vous aimez la fraîcheur, allez plutôt faire un tour dans le nord de l’Allemagne
ou en Suède, c’est frais et c’est vert, c’est aussi très beau et agréable 😉

Quel est le meilleur Moyen pour venir en Grèce ?

Vous pouvez venir en avion (plusieurs liaisons journalières pour Athènes et d’autres aéroports), en
voiture + ferry (vous aurez votre voiture à disposition sur place ce qui peut être bien utile), en
bateau ou en train + bus, certains sont assez lents d’autres plus chers.
Jetez un œil sur l’article dédié : comment aller en Grèce (article à venir)

La Grèce est-elle un pays cher ?

Globalement, les prix sont assez proches de ceux pratiqués en France avec certains prix plus bas et
d’autres plus élevés mais les habitudes différent aussi.
Un exemple : la façon d’utiliser le café (le lieu ! Pour le breuvage aussi, voir partie « recettes ») est
différente en Grèce.
On y va pour y passer un bon moment, généralement entre amis.
C’est tout à fait courant de rester une heure ou deux avec une seule consommation. Le serveur va
rapporter une carafe d’eau si vous en avez besoin. De même, il est courant d’avoir un petit gâteau
ou un friand au fromage en accompagnement de son café et des chips ou une petite assiette type
tapas avec une bière en soirée. En contrepartie, le prix du café est assez élevé. Mais encore une fois,
ce n’est pas que la boisson que l’on paie.
Si vous souhaitez prendre « à emporter », demandez « plastico » au comptoir : les prix vont être
bien plus bas (1 € ou 1,50 € pour un frappé ou un chocolat glacé).
Ce n’est, hélas, pas valable dans les lieux ultra-touristiques, les zones archéologiques, etc.)
Par contre, les boissons au restaurant sont beaucoup moins chères qu’en France : grande bouteille
d’eau minérale pour 1,50 €, grande bière (1/2 litre) à 2 ou 3 € (pour les boissons alcoolisées, les prix
varient beaucoup en fonction des lieux).

Comment communiquer avec les Grecs ?

Idéalement en grec ! Ok, peu de chance que vous ayez appris le grec moderne à l’école ;).
Beaucoup de Grecs parlent anglais et surtout ils n’ont aucun complexe à le parler (tout en roulant
les r^^ ) : c’est l’anglais « international », le « globish » qui est de mise ici, celui utilisé comme
langue de communication entre voyageurs n’ayant pas de langue commune.
Certains Grecs parlent très bien le français, éventuellement l’allemand que vous avez peut-être
appris ou même l’italien.
Ne pas oublier que nombre de mots français s’enracinent dans la langue grecque et qu’on peut saisir
quelques mots par ce biais-là.
Dans le pire des cas, avec des gestes et des sourires, on peut déjà communiquer pas mal et arriver à
se faire comprendre. Pour parler philosophie, par contre, il faudra repasser.

 

Merci beaucoup de partager ...Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0

8 Comments

  1. Univers-Vacances 21 août 2014
  2. Laurent 16 septembre 2014
    • Nicolas Cuisine Grecque 29 septembre 2014
  3. TDM 25 novembre 2014
    • Nicolas Cuisine Grecque 2 décembre 2014
  4. Laurent 22 janvier 2015
    • Nicolas Cuisine Grecque 22 janvier 2015
  5. Sandrine 21 février 2015

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *