Voyage en Grèce : Avant de partir

Voyage en Grèce Partie 1 : Avant de partir.

 

Pourquoi un voyage en Grèce ?

Sérieusement, vous vous posez la question?
Allez, deux ou trois pistes:
– soleil,
– mer paradisiaque,
– sites archéologiques, en veux-tu, en voilà : y a quasiment une chance sur deux quand on creuse un trou à la pioche de tomber sur un reste de ruine archéologique ! Je plaisante mais c’est presque ça !
– plages magnifiques, plusieurs plages grecques listées dans le top des plages mondiales,
– hospitalité légendaire et ce n’est pas du boniment, c’est vraiment une valeur très importante pour la majorité des Grecs, qui disparaît parfois malheureusement dans les lieux les plus touristiques, c’est vrai aussi !
– nourriture délicieuse…

Pour vous donner une idée plus précise, je vais mettre quelques photos de paysages, de visites ou de vacances faites ces dernières années.

 

Plage de galets blancs dans l'ile grecque de Lefkada
Plage de galets blancs Lefkada.

Corfu, ile grecque, une des plus belles plages du monde

Papiers Nécessaires pour un voyage en Grèce

 

  • Passeport en cours de validité ou carte nationale d’identité pour les ressortissant de l’UE.
  • Carte d’étudiant : quand on est ressortissant européen, elle donne droit à la gratuité dans beaucoup de sites et de musées.

 

 Vaccination, Santé pour un voyage en Grèce

 

  •   Aucun vaccin obligatoire,
  • Carte européenne d’assurance maladie, à demander gratuitement en ligne sur votre espace ameli.fr avant votre départ, ce qui peut prendre plusieurs jours avant de la recevoir chez soi, mais possibilité de faire une demande urgente.
  • En cas de pépin, vous devez vous rendre dans un centre médical, ou à l’hôpital. Si vous vous trouvez dans une très petite île et avez un problème assez important, préférez vous faire rapatrier vers Athènes ou vers une autre grande ville car les  hôpitaux y seront meilleurs.

Dans les pharmacies, malgré votre carte européenne, il est tout à fait probable qu’on vous demande de faire l’avance des frais pharmaceutiques. C’est lié à la crise : les caisses grecque ne remboursent plus depuis des années, donc les pharmacies demandent un paiement directement au patient. Demandez bien une facture indiquant que vous avez payé en liquide ou par carte bancaire pour pouvoir vous faire rembourser par votre caisse, de retour en France. Les démarches peuvent s’avérer parfois contraignantes, les caisses françaises connaissant mal la situation économique en Grèce mais avec un peu de persévérance et quelques courriers, c’est possible ! Gardez des copies de vos pièces justificatives !

Vérifiez avant votre départ si vous possédez une assurance rapatriement, via votre mutuelle, votre assurance familiale ou votre carte de crédit. En cas de gros coup dur, on ne regrette pas !

 

Argent, Banques, Change

Dans toute la Grèce, les banques ne sont généralement ouvertes au public que de 8h ou 8h30 à 13-14h.

  • Change : pour les lecteurs hors de la zone euro, ne changez jamais dans les « tourist offices » présents un peu partout dans les aéroports et zones d’arrivée de touristes, leur commission est très élevée.
  • Banques : pour les ressortissant hors zone euro, les commissions pratiquées pour les chèques de voyages sont très variables.
  • Cartes de paiement : elles sont très très peu utilisées. Prévoyez du liquide pour presque tout (perso, je ne paie jamais par carte). Le plus simple : allez à n’importe quel distributeur et retirez les sommes que vous prévoyez de dépenser dans les jours à venir, ce qui peut paraître étrange au début, mais on s’y fait très vite. Je ne paie plus rien, à part sur internet, par carte, uniquement en billets. Un des avantages du paiement en liquide est de se rendre compte plus clairement de ce qu’on dépense.

Attention : si vous vous trouvez dans un petit village touristique, il est possible qu’il n’y ait qu’un seul distributeur et que celui-ci soit « à sec »  et que donc vous deviez attendre que la banque vienne réapprovisionner, ce qui peut prendre quelques jours.
Dans ce cas, vous pouvez, soit aller dans un autre village, soit chercher un « hôtel club » un « ressort »et essayer de négocier un échange : je paye par carte contre du cash… Testé en Crète, et ça avait marché : petit village, plus d’argent pour le weekend et pas de moyens de locomotion. Partir avec quelques centaines d’euros peut être une bonne idée aussi.

Suite de l’article : Voyage en Grèce partie 2 (moyens de transports, avion, voiture et bateau) A venir prochainement

Enregistrer

6 thoughts on “Voyage en Grèce : Avant de partir

  1. Ok, j’achète! 🙂
    Reste à voir combien coûte un billet d’avion pour Athènes. Merci pour l’article, ça donne envie de partir !

    Edit : modéré car bon je veux bien mettre du doffolow mais faut pas abuser non plus

  2. Un vol vers Athènes coute environ 100 euro voir plus , tout dépend de l’aéroport de départ bien sur et la société 😉
    Par contre je suis vraiment passionné par la 2eme guerre mondiale .

    1. Bonjour david, Il y a régulièrement des vols Paris-Athènes pour 100 € (+ taxes si bagages le plus souvent) cependant dès que l’on souhaite ou que l’on doit aller ailleurs que Paris et Athènes, le temps de voyage et les coûts augmentent très rapidement.

  3. Salut tout le monde,
    Je ne suis jamais allé en Grèce mais c’est peut être un voyage que je ferais un jour car j’ai toujours apprécié la mythologie grecque 🙂
    Cependant, il y a un hic, je sais qu’il fait très chaud et je supporte mal la chaleur…
    Vous savez quelle température il fait là-bas? Et y-a-t-il pas mal de dispositifs pour se rafraichir, ventilateurs, climatisation… ?

    1. Hello, pour faire court : Oui !! 🙂 en gros durant l’été (qui peut commencer tôt et se finir tard, genre avril-> octobre 😉 ) plus de 30 ° est la norme avec des pointes à 38 voir un poil plus. La clim est généralement dispo dans les hôtels, ainsi que les bus de ligne. Si vous supportez mal la chaleur et souhaitez profiter des sites archéologiques venez hors été : moins chaud pour vous et moins de touristes donc accès moins encombrés sur les sites ( mi octobre et début novembre peut être bien, le temps est beaucoup plus doux mais toujours du soleil et pas trop de pluie)

  4. Se retrouver dans un village sur une île face à un distributeur de billets vide, la première fois c’est très étrange, mais la gentillesse des Grecs et leur facilité de contact font que ce genre de situation n’est pas stressante, contrairement à d’autres pays où la même chose m’est arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *